Appli FFT

logo appli fft

Guide pratique pour mettre un antivibrateur sur une raquette de tennis

Rate this post

Le tennis est un sport qui sollicite beaucoup les membres supérieurs, notamment lors de la frappe de la balle. Pour atténuer les vibrations ressenties au niveau du bras et améliorer le confort de jeu, l’utilisation d’un antivibrateur sur votre raquette de tennis peut être très bénéfique. Dans cet article, nous vous expliquons comment choisir et placer correctement un antivibrateur sur votre raquette pour optimiser ses effets.

Pourquoi utiliser un antivibrateur sur sa raquette ?

Lorsque la balle entre en contact avec les cordes de la raquette de tennis, des vibrations se propagent le long de ces dernières et peuvent parfois causer des douleurs ou des gênes au niveau du poignet, de l’avant-bras et du coude. En effet, ces vibrations répétées peuvent provoquer des inflammations des tendons et des articulations, comme la tendinite ou le syndrome du « tennis elbow ».

Utiliser un antivibrateur permet de diminuer significativement ces vibrations en agissant comme un amortisseur. Bien que son efficacité puisse varier en fonction des modèles et des préférences individuelles, il est recommandé pour améliorer le confort de jeu et prévenir certaines blessures dues aux vibrations excessives.

Les différents types d’antivibrateurs

Il existe plusieurs catégories d’antivibrateurs pour adapter au mieux le produit à vos besoins :

  • Les simples : Ce sont les modèles les plus basiques et économiques. Ils se présentent généralement sous la forme d’un petit disque en silicone ou caoutchouc qui s’insère dans les cordes.
  • Les doubles : Ces antivibrateurs, plus performants que les simples, sont munis de deux parties qui se placent de part et d’autre des cordes pour mieux répartir et absorber les vibrations.
  • Les intégrés : Ils font partie intégrante de la raquette et sont directement inclus dans le cadre ou le tamis lors de la fabrication. Ce type d’antivibrateur est souvent utilisé sur les modèles haut de gamme.
  • Les personnalisables : Certains produits permettent d’ajuster leur poids et leur positionnement pour s’accorder à vos préférences et votre style de jeu. Il peut être intéressant de tester plusieurs configurations pour trouver celle qui vous convient le mieux.
A voir aussi :  Connaissez-vous les statistiques ultimes du tennis ?

Comment choisir son antivibrateur ?

Pour savoir quel modèle d’antivibrateur sera le plus adapté à vos besoins, prenez en compte :

  1. Votre niveau de jeu : Les débutants et les joueurs occasionnels peuvent se contenter d’un antivibrateur simple qui sera suffisant pour atténuer les vibrations ressenties lors des frappes. Les joueurs confirmés et compétiteurs auront davantage intérêt à opter pour un modèle double ou personnalisable, qui offre une meilleure absorption des vibrations et un ajustement précis.
  2. Votre préférence en termes de toucher : Certains antivibrateurs ont un effet plus marqué que d’autres et peuvent modifier la sensation au moment de la frappe. Il est donc important de tester différents modèles pour trouver celui qui correspond le mieux à votre sensibilité personnelle.
  3. Le design : Aussi futile que cela puisse paraître, n’oubliez pas que les antivibrateurs sont également des éléments décoratifs de votre raquette. Vous pouvez ainsi choisir une couleur assortie à votre équipement ou même opter pour un modèle fantaisie (animaux, smileys…) pour un brin de fun sur le court !

Comment placer son antivibrateur sur sa raquette ?

Une fois que vous avez choisi le modèle d’antivibrateur qui vous convient, il ne vous reste plus qu’à l’installer correctement pour tirer tous ses bénéfices :

  • Antivibrateur simple : Décalez légèrement les cordes du centre de votre raquette pour créer un espace dans lequel insérer l’antivibrateur. Placez-le ensuite entre deux cordes principales, en prenant soin de positionner le trou ou la fente du disque autour d’une corde verticale et d’une corde horizontale. Pour finir, replacez vos cordes à leur emplacement initial.
  • Antivibrateur double : Séparez les deux parties de l’antivibrateur et insérez-les de part et d’autre des cordes centrales de votre raquette. Comme pour le modèle simple, veillez à les positionner autour d’une corde verticale et d’une corde horizontale.
  • La position idéale de l’antivibrateur :

    En règle générale, la position optimale pour un antivibrateur se situe quelques centimètres en dessous du point de croisement des cordes principales et secondaires (point central). Cependant, le placement peut varier d’un joueur à un autre et en fonction du type d’antivibrateur choisi. Expérimentez différentes positions pour déterminer celle qui semble vous apporter les meilleurs résultats en termes de réduction des vibrations et de confort de jeu.

A voir aussi :  Qui remportera le célèbre tournoi de tennis d'Atlanta cette année ?

Ecrit par :

Picture of Frenand

Frenand

Guillaume CLAVELOUX est un passionné de tennis et de padel, devenu coach expert dans ces deux sports. Son amour pour le tennis l'a conduit à partager ses compétences avec d'autres, tandis qu'il s'est également investi dans le monde en pleine expansion du padel. En tant que coach, il sait comment motiver ses élèves tout en les aidant à améliorer leur jeu. Lorsqu'il n'enseigne pas, vous le trouverez sur le court, perfectionnant ses propres compétences et partageant sa passion pour le tennis et le padel.

Partager :

Laisser un commentaire